Comment cultiver licitement le CBD

Le CBD est un composé naturel qui a pris beaucoup d’essor. De nombreuses boutiques où se vendent le CBD ont vu le jour. Mais on se demande si ce composé peut être cultivé légalement et surtout comment. La rédaction se charge de répondre à cette interrogation à travers cet article.

Culture licite du CBD

Il est bien possible de faire la culture de CBD dans certains pays comme la France. Il existe de nombreuses exploitations cultivant du CBD. Les agriculteurs officiels et privés peuvent cultiver du CBD. Certaines formalités doivent être respectées pour cultiver du CBD. Le non-respect volontaire ou non de ces formalités peuvent entrainer des condamnations. Pour cultiver du CBD dans son jardin il faudrait que sa graine germe. Il faut choisir une variété de graines autorisée dans les pays disposant de la législation requise. Après avoir fertilisé le jardin et avoir laissé germer cette graine, le pied sera repiqué. Il sera mature plus tard. La fleur de cbd sera ainsi prête à être récoltée. En serre, contrairement au jardin, la culture du CBD offre une meilleure récolte. La culture d’intérieur donne une meilleure production et le gout lié à ce type de CBD est bien meilleur. Il pourrait avoir alors plusieurs récoltes chaque année.

La récolte licite de CBD

En France comme dans de nombreux pays, la récolte de CBD est légiférée. Les agriculteurs ne peuvent donc pas faire cette opération au risque de se faire arrêter ou de payer des amendes. Ainsi : seules les graines et les fibres devront être utilisées, la plante ne doit avoir une teneur en THC supérieure à 1,99%. La production et la récolte des fleurs de CBD ne sont donc pas légales. Cette fleur ne doit en aucun cas être récoltée. Après la production, elle doit être laissée ou supprimée. Tout ce qui est licite, c’est la récolte des feuilles et des tiges.

/ by

Post Author: