Comment déterminer la présence d’un loir ?

Nombreuses sont les espèces de rongeurs qui envahissent les habitations et qui sont à l’origine d’énormes dégâts. Dans ce lot de rongeurs se trouve le loir encore appelé rat noir. Plusieurs signes permettent de détecter sa présence. Avec ces signes, vous pouvez déjà soupçonner la présence des loirs. Dans les lignes qui suivent, vous verrez quelques astuces pour vérifier si vous avez réellement des loirs chez vous. 

La présence des crottes. 

Le principal indice qui permet de confirmer la présence des loirs est ses crottes. Les loirs ont en effet des crottes qui diffèrent de celles des autres rongeurs. D’un point de vue physique, les crottes de rats noirs ont la forme d’un cylindre et font à peine la taille d’un grain de riz. Elles sont lisses, uniformes, bien noires et très sèches. Afin d’en savoir plus sur la crotte des loirs, consultez le lien suivant pour obtenir plus d'informations.

Les grattements.

Les loirs ont un penchant pour les zones sombres et isolées. Dès lors qu’ils pénètrent votre maison, ils iront se loger dans divers endroits notamment, les pièces isolées, les caves, les greniers, le jardin et même dans les trous. La nuit, si vous percevez des cris venants de l’un de ses endroits, c’est le signe le plus certain de leur présence.

Rongement de câbles électriques et reste d’aliments.

Les rats noirs sont également réputés pour grignoter les fruits et autres tubercules. Dès lors que vous remarquerez un reste de fruits trainer dans le jardin ou dans une pièce reculée de la maison, sachez que vous avez la compagnie de ces rongeurs. De même des feuilles sèches trainant un peu partout, des boiseries ou des laines en verre rongées à divers endroits, des câbles dénudés ou partiellement rongés, des cartons, des matériaux de nids devront vous faire penser à la présence de ces petits rongeurs.